Hypnose et inconscient

 

Les sciences révèlent que notre inconscient occupe près de 90% de notre fonctionnement cérébral . alors que notre conscient ne contrôle guère plus de 5 à 10% de l’ensemble de nos comportements, nos actions.

Pourtant nous sommes persuadés de notre pouvoir de contrôle sur notre vie. Nous consacrons  pour cela la majeure partie de notre temps à analyser, prévoir, gérer. C’est épuisant et peu rentable puisque 90% des choses se passent au niveau inconscient.

 

L’inconscient s’occupe de tous nos processus vitaux. Il gère les fonctions de notre corps  : le déclenchement des battements de notre cœur, le contrôle de la circulation de notre sang, la gestion de notre digestion… Régulièrement, il nous informe sur nos besoins intérieurs en nous envoyant des messages corporels : sensations, douleurs, maladies … Mais  trop souvent, nous nous empressons de les mettre sous silence ou d’étouffer sous des sparadraps.

L’inconscient contient aussi toutes nos mémoires et toutes les informations de notre histoire. Il connaît la réponse à tous nos problèmes. Il nous inspire, nous guide au travers de nos  nos intuitions, nos rêves, nos lapsus…mais là encore, nous ne l’écoutons souvent guère.

Pourtant l’inconscient est un immense réservoir de ressources. Sa puissance est absolument énorme et il ne nous veut que du bien.

Il ne se repose jamais et selon certains auteurs, il enregistrerait plus de 400000 informations à la seconde. Il prend la majeure partie de nos décisions, crée nos rêves et provoquent toutes nos émotions.

On l’appelle parfois notre enfant intérieur. Sa figure de style préférée est la métaphore et comme un enfant, il ne comprend pas la négation

 

Education & programmation

Entre la naissance et l’âge de deux ans, le cerveau fonctionne surtout en basses fréquences,  (les ondes delta). Entre deux et six ans, il commence à utiliser davantage une activité cérébrale plus élevée (ondes thêta).

Sous ces fréquences delta et theta, le cerveau est le plus à même à recevoir des suggestions, et c’est une des raisons pour laquelle l’enfant peut acquérir l’immense volume d’informations nécessaire à sa survie.

En observant ce qui se passe dans son milieu ambiant et en adoptant les comportements, les croyances et les attitudes observées chez ses parents, l’enfant intègre et programme son inconscient sur des modes de fonctionnement, des croyances spécifiques. Ceux-ci vont ensuite venir contrôle la biologie de l’individu durant sa vie entière, à moins qu’il ne trouve une façon de changer de programme.

On comprends ainsi aisément les conséquences de réflexions telles que  :

« Tu es un enfant stupide, tu ne le mérites pas »
« Tu n’arriveras à rien»
« Tu es faible »

Une fois programmées dans l’inconscient de l’enfant, ces insultes sont interprétées comme des « vérités » qui modèlent le comportement et le potentiel de l’enfant toute sa vie durant.

 

 

Nous avons un esprit et il serait fort utile d’apprendre à s’en servir.

 Pour cela il est important de savoir qu’il n’y a pas deux esprits mais deux systèmes d’activités dans un seul esprit : le niveau conscient (ou rationnel) et le niveau inconscient (ou irrationnel).

 Les pensées élaborées consciemment tout au long de la journée sont pour la plupart répétitives. (je suis nul, je n’y arriverais pas, j’ai peur…) . Envoyés dans notre inconscient  elles n’ont besoin que de 21 jours de répétition pour devenir une nouvelle habitude, une nouvelle croyance  et de 90 autres pour installer un nouveau mode de vie, une nouvelle réalité.

                                

 

Pour comprendre cela plus simplement, considérons notre partie consciente comme un jardinier et notre partie inconsciente comme un jardin. Tout au long de la journée, nous plantons des semences (pensées) dans notre jardin Au bout de quelques jours ou semaines, nous récoltons dans notre corps, dans notre vie ce que nous avons planté dans notre inconscient. 

Prenons donc conscience de l’importance de nos pensées.       

 

 

Vous souhaitez en savoir davantage ?

Venez à la conférence le jeudi 29 octobre

nouvelle date à prévoir, selon l’évolution des mesures de précaution COVID. Si vous souahitez être informé de la nouvelle date à venir, vous pouvez vous inscrire ci dessous. Vous pouvez aussi nous préciser si vous voulez recevoir notre newsletter .

 

Places limitées, merci de vous inscrire içi  :

 

2 bis, Rue Beau Séjour
Quartier des Beaux Arts – Montpellier
07.87.92.25.28

2 bis, Rue Beau Séjour
Quartier des Beaux Arts Montpellier
07.87.82.25.28